PRECIOUS de Lee Daniels (2010) Note : 7/10

precious-lee-daniels-L-1.jpeg
Precious est une ado de 16 ans, née
dans le Harlem des années 80. Elle est noire, obèse et enceinte de son deuxième enfant car son père abuse d’elle. Pour ces raisons, elle est renvoyée de son école pour intégrer une structure
alternative…

Precious est un très bon film, c’est indéniable. Malgré des situations toujours plus glauques, l’histoire est racontée sans pathos, ni sentimentalisme. Gabourey Sidibe qui joue Precious
est remarquable dans ce rôle d’adolescente victime de la vie et confiante en l’avenir.  Mo’nique est tout aussi surprenante en mère maltraitante et jalouse. La lutte entre
la mère et la fille est sans concession et d’une violence inouïe. Lee Daniels a réussi à nous transporter dans cet univers brut en nous plaçant comme témoins de la cruauté, parfois à la manière
d’un documentaire. Chacun joue sa partie avec beaucoup de justesse. Même les stars, Mariah Carey en assistante sociale et Lenny Kravitz en infirmier, sont d’une sobriété et d’un naturel
déconcertants. Lee Daniels alternent scènes violentes du quotidien et rêveries de Precious, ce qui peut parfois mettre mal à l’aise. Mais c’est le moyen d’entrer dans sa tête. La jeune fille
utilise ces imageries clinquantes pour échapper instantanément à une réalité crue et insupportable. Elle nous fait partager ses pensées, ses inquiétudes et ses espoirs. C’est justement l’espoir
qui porte le film de bout en bout, celui d’une vie meilleure malgré les déceptions toujours plus grandes. Precious ne peut laisser indifférent.