LES ÉMOTIFS ANONYMES de Jean-Pierre Améris (2010) Note : 7/10

Emotifs-anonymes.jpgAngélique, chocolatière, trouve un emploi dans la
fabrique de Jean-René. Mais tous les deux ont un problème de taille : ils sont très émotifs. Et cela leur pourri la vie. Elle perd tous ses moyens dès qu’on lui fait un compliment, lui doit
changer de chemise à la moindre contrariété. Pourtant, leur passion du chocolat les rapproche inévitablement. Mais un amour est-il possible entre ces deux êtres frustrés par leur handicap ?
  

Jean-Pierre Améris aborde la tragédie des timides avec une comédie touchante et sincère. On se sent tous proches de ces malheureux dont la sensibilité est poussée à l’extrême. Qui n’a jamais
connu la peur de parler en public ou le stress d’un rendez-vous amoureux ? Les passions sont tellement exacerbées qu’elles transforment toute situation en baptême du feu. Isabelle Carré et
Benoît Poelvoorde sont attendrissants dans leurs gestes mal assurés et leurs regards fuyants. Quand on écoute les récits de ces éclopés des sentiments, on se dit que le monde est peuplé d’émotifs
anonymes. Même si, comme d’habitude dans les comédies françaises, tous les gags sont dans la bande-annonce, on est charmé par ce petit film sans prétention et gentiment rétro. A voir le cœur
léger.