TOP/FLOP 2011

2011 tire sa révérence. C’est l’occasion de revenir sur les surprises mais aussi les déceptions cinématographiques de l’année. Étonnamment, les grands maîtres du cinéma dont on attendait tant, ce
sont mués en réalisateurs pépères, ne proposant rien de nouveau. Sans doute persuadés de n’avoir plus rien à prouver, Scorsese, Cronenberg, Polanski, Malick, Eastwood et consorts ont rendu des
copies passables. L’étonnement, la découverte et l’émerveillement sont venus d’ailleurs. De ces cinéastes aux premiers films pleins de promesses ( Donoma de Djinn Carrénard, La fin du silence de Roland Edzard), de ces réalisateurs plus connus
qui ont su prendre des risques (Michel Hazanavicius, Maïwenn, Nanni Moretti) et de ceux qui, tout simplement, continuent à faire des films
avec passion. Il y a eu beaucoup de bons et de mauvais films, des embouteillages de sorties, mais également des distributions confidentielles car asphyxiées par des blockbusters insignifiants.
Dans ce flot interminable, on notera tout de même l’émergence du cinéma français qui a été capable, pour une fois, de réalisations originales (La guerre est déclarée, L’Apollonide). La production française a
même permis le retour d’un cinéma engagé qui semblait pourtant avoir disparu (De bon matin de Jean-Marc Moutout, L’ordre et la morale de Mathieu Kassovitz, Après le sud de Jean-Jacques Jauffret). Enfin, l’année a été marquée
par le renouveau du cinéma iranien. A l’instar d’Asghar Farhadi, dont le succès d’Une Séparation a permis une ressortie de ses précédents films en France,
d’autres réalisateurs ont réussi, malgré la répression de leur pays, à nous faire entendre leurs voix (Jafar Panahi, Saman Salour, Rafi Pitts). Voici donc le Top 15 de l’année. 15 et pas 10 car cette année a été
particulièrement foisonnante en belles surprises. Bonne année à tous ! (cliquez sur les affiches pour lire mon avis sur ces belles pépites !)

 

TOP 15


POLISSE NEWThe artist afficheAnimal kingdom afficheThe fighter afficheDONOMA afficheBLUE VALENTINEHabemus papam affiche HD-copie-1LA DERNIERE PISTEL'EXERCICE DE L'ETATUne separationTomboy afficheCARANCHORabbit HoleMELANCHOLIAL'APOLLONIDE affiche

 

LE DOCUMENTAIRE DE L’ANNÉE


Affioche def Black Power

 

LES AUTRES FILMS MARQUANTS DE 2011


SHAME de Steve McQueenLA GUERRE EST DECLAREEDE BON MATINHARRY BROWNBLACK SWANLA FIN DU SILENCEEssential killingLA GROTTE DES REVES PERDUSl-ordre-et-la-morale-affiche-filmPLANETE DES SINGES

 

 

LE RENOUVEAU DU CINEMA IRANIEN EN 2011


CECI EST UN FILMThe HunterSaman SalourAU REVOIR afficheA PROPOS D'ELLY

 

 

FLOP : LES ARNAQUES DE 2011

Luc Besson en cinéaste engagé, un nanar élevé au rang de film culte, une interdiction aux moins de 16 ans pour faire le buzz, De La Iglesia granguignolesque, une comédie romantique ni drôle ni
romantique… 2011 aura eu son lot d’arnaques cinématographiques !

 

BALADA TRISTETHE LADYDRIVESLEEPING BEAUTYPOURQUOI TU PLEURES