BIENVENUE AU BALZAC !

balzac.jpg

© (DR)

 

Vendredi, 20h, ça se bouscule au Balzac. Cela fait deux jours que Pater est sorti en salles et le film fait visiblement un bon démarrage dans ce
cinéma d’art et d’essai des Champs-Elysées. Avant la séance, son directeur, Jean-Jacques Schpoliansky, en place depuis 35 ans, en profite pour remercier chaleureusement les spectateurs venus
nombreux tout en rappelant la nécessité de faire vivre cette battisse rescapée des guerres de territoires commerciales, suscitées par le quartier. Car si le Balzac ne s’est pas transformé en
Picard Surgelé, rien n’est acquis, d’autant que ses films passent également dans les complexes Gaumont et UGC. La différence ce fera donc sur des programmations originales types ciné-concerts
pour films muets ou opéra sur grand écran. Mais surtout, il y a l’accueil : comme des soirées spéciales où l’on vous souhaite la bienvenue avec du champagne, des dégustations
gastronomiques et ces séances ordinaires où le directeur prend la peine de saluer son public, comme ce soir pour Pater. Pas étonnant d’y croiser
des gens comme Franz-Olivier Giesbert venu avec sa femme en toute discrétion. Décidément, rien à voir avec les grandes salles impersonnelles de Gaumont et UGC.

 

Pour la programmation du Balzac, c’est par ici :

http://www.cinemabalzac.com/public/index/index.php