INTOUCHABLES d’Eric Toledano et Olivier Nakache (2011) Note : 6/10

INTOUCHABLES affiche

Driss, un jeune de banlieue sorti de prison, se retrouve embauché comme aide à domicile auprès d’un aristocrate tétraplégique. Alors que tout les oppose, ils vont se lier d’amitié…

UNE COMÉDIE TOUCHANTE, DES ACTEURS LUMINEUX MAIS UN MONTAGE TROP HACHÉ

Difficile de résister à l’enthousiasme de ce film. Omar Sy et François Cluzet mettent du cœur à l’ouvrage, empêchant sans cesse l’histoire de sombrer dans le pathétique. Les vannes fusent, les répliques font mouche et l’émotion arrive toujours au bon moment. Alors qu’est-ce qui cloche ? Pourquoi ce 6 ? Parce que malheureusement, je ne suis pas tombée complètement dans le panneau de ce qui s’annonce déjà comme la comédie de l’année (1,2 millions d’entrées en 4 jours avec 508 copies*). Le problème est un montage trop haché, trop brutal, ne laissant jamais respirer le film. Les saynètes vues dans la bande-annonce s’enchaînent sans aucune transition. Ainsi, les épisodes des bas de contention, du tableau à 30000 € ou de Patrick Juvet tombent comme un cheveu sur la soupe et perdent parfois leur effet comique. A peine ont-ils fait connaissance qu’Omar Sy et François Cluzet s’entendent comme larrons en foire, sans que leur confiance mutuelle ne soit à aucun moment remise en cause. Puis d’un coup, un ami de l’aristocrate, que nous n’avions pas vu avant, dit s’inquiéter pour ses fréquentations. De même, un garçon de banlieue, sans réelles aptitudes, se retrouve artiste-peintre prometteur en un claquement de doigts. Eric Toledano et Olivier Nakache (réalisateurs de Nos jours heureux et Tellement proches) ne semblent vraiment pas les rois de la trame narrative. Cependant, on ne peut nier la sensibilité d’Intouchables, film tiré d’une histoire vraie, lorsqu’il laisse ses personnages se confier l’un à l’autre et quand la caméra regarde vers un ailleurs, loin de ses stéréotypes. Dommage que tout aille trop vite, tout le temps, comme l’emballement démesuré pour ce film.

*Source Gaumont

Intouchables / Pays : France / Durée : 1h52/ Distribué par Gaumont Distribution /Sortie le 2 Novembre 2011

Publicités