TOUTES NOS ENVIES DE Philippe Lioret (2011) Note : 7/10

TOUTES-NOS-ENVIES.jpg

Une juge se retrouve, par hasard, à traiter le cas de surendettement d’une femme rencontrée à l’école de sa fille. Se prenant d’affection pour cette mère isolée, elle va tenter avec un confrère d’attaquer les sociétés de crédits au cœur même de leur système.

Après Je vais bien, ne t’en fais pas et Welcome, Philippe Lioret revient avec un film sensible et généreux. Dans la lignée de Welcome qui racontait la rencontre d’un adolescent sans papier et d’une maître-nageur (ave Vincent Lindon), Toutes nos envies est autant un récit sur une réalité sociale que l’histoire d’une amitié. derrière le thème du surendettement, se profile plus largement la question de la solidarité et de l’engagement. Claire et Stéphane, deux juges pratiquant un militantisme passif et isolé, voient assez vite la limite de leurs actions. Mais c’est en s’associant qu’ils feront émerger chez l’un et l’autre une réelle conscience sociale. Et cette belle complicité les mènera toujours plus loin dans leurs combats. Quoiqu’un peu trop idéaliste, le film de Philippe Lioret nous prend au piège de ses petites victoires quotidiennes et de ses lueurs d’espoirs permanentes. L’annonce d’une maladie ne fera que précipiter l’urgence d’agir. Et voilà nos deux personnages dans une course contre l’injustice, la fatalité et la mort. Marie Gillain et Vincent Lindon apportent leur tendresse et leur sincérité à un film qui, même s’il est parfois un peu naïf, ne peut s’empêcher de susciter l’émotion.

Titre : Toutes nos envies/ Pays : France/ Durée : 2h00/ Distribué par Mars Distribution/Sortie le 9 Novembre 2011

Publicités