Archives de Catégorie: CINEMA

QUE RESTE T-IL DE CINECITTA ?

Rome, samedi 27 octobre 2012, 15h58. C’est sous un ciel sans nuage et 25 miraculeux degrés que je m’apprête à visiter Cinecittà. Un heureux hasard m’a fait arriver juste à temps pour la… Lire la suite

RENGAINE de Rachid Djaïdani (2012) : le nouveau souffle

Après avoir traîné sa silhouette longiligne sur les plateaux de tournages (il fut vigile sur le film La Haine de Mathieu Kassovitz et joua notamment dans Ma 6-T va cracker de Jean-François Richet),… Lire la suite

REBELLE de Kim Nguyen : PLONGÉE DANS L’ENFER DES ENFANTS SOLDATS

Dans un pays d’Afrique, Komona, 12 ans est arrachée à son village par une armée rebelle qui fait d’elle une enfant-soldat. Le récit de son périple commence deux ans plus tard alors qu’elle… Lire la suite

L’INHUMAINE de Marcel L’Herbier (1924)

Il fut une figure incontournable du cinéma français et pourtant une grande part de son œuvre reste invisible. Certains films sont perdus, d’autres attendent gentiment une éventuelle restauration selon le bon vouloir des… Lire la suite

LE SOMMEIL D’OR de Davy Chou (2012)

Il faut aller voir Le Sommeil d’or. D’abord par ce qu’il est mal distribué comme le sont souvent les documentaires (4 copies en France dont 2 à Paris lors de sa première semaine de… Lire la suite

CAPTIVE de Brillante Mendoza (2012)

En 2001, sur l’île de Palawan aux Philippines, des touristes et des travailleurs humanitaires sont pris en otages par Abu Sayyaf, un groupe islamiste proche d’Al-Qaïda. Certains seront libérés immédiatement après le paiement… Lire la suite

COMPLIANCE de Craig Zobel (2012)

Jusqu’où peut mener notre stricte obéissance aux ordres ? Savons-nous faire la part des choses entre le devoir et le bon sens ? Ce sont quelques unes des questions posées par le film de Craig… Lire la suite

THE WE AND THE I de Michel Gondry (2012)

Présenté cette année à la Quinzaine des réalisateurs et récompensé au dernier festival américain de Deauville (prix de la critique internationale), The We and the I s’annonce déjà comme la tornade cinématographique de la rentrée.… Lire la suite

KILLER JOE & WRONG, DEUX VISIONS DE L’ABSURDE

       Cette semaine, le cinéma oppose frontalement deux visions de l’absurde et par la même occasion deux manières antinomiques de faire des films. D’un côté, Wrong de Quentin Dupieux, qui poursuit, après… Lire la suite