Archives de Catégorie: SORTIES CINÉ

SOY NERO de Rafi Pitts (2016) : À LA LISIÈRE DE L’AUTRE

C’est l’une de ces frontières qui accumulent les symboles : barrière de protection pour les uns, dernier rempart avant l’eldorado pour les autres, démonstration de force sécuritaire pour les pays prospères et virulent rejet… Lire la suite

NOCTURAMA de Bertrand Bonello (2016) : chronique d’une non-révolution

Ils foncent têtes baissées, d’un couloir de métro à l’autre, montant, descendant, remontant les rames, d’un geste à la fois inquiet et mécanique. Le pas déterminé, les poses nonchalantes mais savamment étudiées, les… Lire la suite

MAD LOVE IN NEW YORK de Josh et Benny Safdie (2016) : panique à Safdie Park

Mad love in New York marque un tournant dans le cinéma des frères Safdie, une nouvelle étape dans une œuvre qui était jusqu’alors portée par une douce et grisante mélancolie. Du court au long-métrage,… Lire la suite

MUCH LOVED de Nabil Ayouch (2015) : l’enfer des images

Avant même sa sortie, le film semblait déjà prendre une trajectoire terrible. Il y a quelques mois, Much loved, dernier long-métrage du talentueux Nabil Ayouch, s’est vu entouré d’une telle odeur de souffre que l’on peut craindre… Lire la suite

ESTO ES LO QUE HAY, CHRONIQUE D’UNE POÉSIE CUBAINE de Léa Rinaldi (2015) : l’art de la contestation

Alors que Cuba vient de vivre un évènement majeur de son histoire – ces derniers mois ayant été marqués par un rapprochement diplomatique avec les Etats-Unis, l’ennemi de toujours – un documentaire restitue,… Lire la suite

DHEEPAN de Jacques Audiard (2015) : errance d’un imaginaire social

Illayaal a 9 ans, du moins c’est le nom et l’âge qu’on lui assigne. Elle était assise là au milieu de nulle part, au centre du chaos, cernée par l’horreur de la guerre… Lire la suite

TAXI TÉHÉRAN de Jafar Panahi (2015) : ceci n’est pas la fin du film

Jamais on n’aura autant souhaité l’existence d’un film. Cette nouvelle réalisation de Jafar Panahi, on l’a désirée, fantasmée, espérant que son douloureux essai cinématographique (Ceci n’est pas un film) ne soit pas le… Lire la suite

BANDE DE FILLES ET L’INDIVIDUALITÉ RETROUVÉE

Karidja Touré, Mariétou Touré, Lindsay Karamoh et Assa Sylla lors de la présentation du film le 29 mai 2014 au Forum des Images   Bande de filles est un film de paradoxes, ceux-là… Lire la suite

LE PARADIS d’Alain Cavalier : putain de rollmops !

Cela fait bien longtemps qu’Alain Cavalier est passé à autre chose. A un cinéma délesté de toute contrainte formelle, qui déconstruit l’idée même de jeu et fractionne à loisir le récit. Entre Le combat… Lire la suite