Archives de Catégorie: SORTIES CINÉ

KINSHASA KIDS, entre documentaire chimérique et fiction instantanée…

Il y a quelques mois Rachel Mwanza illuminait Rebelle, le film du réalisateur canadien Kim Nguyen qui racontait avec fureur l’enfer des enfants soldats en Afrique. La jeune fille y était solaire, étrangement… Lire la suite

LA CITÉ ROSE : est-ce qu’un jour le cinéma sortira la cité de ses clichés… ?

A l’origine, La cité rose devait être une série, bien moins sombre que La cité des hommes mais reposant tout autant sur des questions sociales et identitaires. Le projet aurait pu être, à… Lire la suite

SPRING BREAKERS : filmer le vide par le vide…

D’abord annoncé comme la prochaine sensation forte du cinéma indé après sa présentation à la dernière Mostra de Venise, la communication de Spring Breakers s’est muée, il y a quelques mois, en une… Lire la suite

POURQUOI FAUT-IL DIRE OUI À PABLO LARRAÍN ?

  Il y a tout juste deux ans sortait Santiago 73, post mortem, une histoire d’amour contrariée par le coup d’état de Pinochet contre Allende le 11 septembre 1973. Dans cette œuvre singulière,… Lire la suite

ELEFANTE BLANCO, la descente aux enfers de Pablo Trapero

Depuis sept films, Pablo Trapero s’évertue à dépeindre la réaliste sociale argentine dans une soucieuse retranscription documentaire. Rien n’échappe à son oeil vif, ni la violence qui gangrène des institutions corrompues, ni la… Lire la suite

ANTIVIRAL, un premier film malade signé Brandon Cronenberg

Difficile de faire du cinéma sans laisser planer l’ombre du père. Brandon Cronenberg (fils de David) partait mal, écrasé par ce nom cinématographiquement célèbre et synonyme d’exigence. Mais le jeune homme, plutôt bien… Lire la suite

WADJDA, la violence en douceur…

« Tu as déjà vu une fille sur un vélo ? ». L’image semble banale et la question anodine pour notre regard occidental mais elles renvoient à une scène hautement symbolique pour un pays tel que… Lire la suite

GANGSTER SQUAD ou le carnage visuel de Ruben Fleisher

Ne vous y trompez pas. Même s’il y a un casting alléchant (Sean Penn, Ryan Gosling, Josh Brolin, Nick Nolte, Emma Stone…), un univers élégant (l’ambiance feutrée des années 40/50) et un scénario… Lire la suite

HITCHCOCK : Était-ce bien utile…?

Avouons-le, c’était suicidaire. Tenter de représenter Hitchcock, incarner sa bonhomie, son génie et sa perversité, sans tomber dans la caricature et les postures figées, c’était mission impossible. Pour éviter l’écueil du biopic fleuve,… Lire la suite