CINÉMA DU RÉEL JOUR 2 : BLACK FRIDAY

Vendredi 21 Mars, mauvaise journée… D’abord, il a plu à verse (ou presque) et en plus j’ai raté la séance qui m’intéressait (Mare Magnum d’Ester Sparztore et Letizia Gullo, sur une campagne électorale… Lire la suite

CINÉMA DU RÉEL JOUR 1 : DES LARMES FÉROCES ET DES LUMIÈRES QUI CRÉPITENT

Jeudi 20 Mars démarre, sous un soleil radieux mais éphémère, la 36ème édition du Cinéma du réel. Comme toujours, et plus particulièrement cette saison, le Centre Pompidou accueille une très riche programmation mêlant… Lire la suite

HOLLYWOOD au Théâtre de la Michodière (Paris)

  Disons-le franchement : l’affiche est moche, rédhibitoire même. Et pourtant, c’est sans doute l’une des pièces les plus drôles du moment. Imaginez un peu : le mythique producteur hollywoodien David O. Selznick, le réalisateur… Lire la suite

LE GRAND CAHIER, APPRENTISSAGE CRUEL

Le Grand cahier, premier tome d’une trilogie signée par l’écrivain hongrois Agota Kristof, se trouve enfin adapté au cinéma, après quelques péripéties (*), par l’un de ses compatriotes János Szász. On ne saurait dire… Lire la suite

DVD : AFRIQUE 50 de René Vautier (1950)

« Il paraît qu’il existe, au-delà des mers, des rouleaux compresseurs qui sont des machines fort utiles pour faire les routes. Mais en Afrique, pas besoin de rouleaux compresseurs : les Noirs reviennent moins chers ».… Lire la suite

CEUTA, DOUCE PRISON : spectacle de la non-image

Rien de spectaculaire… C’est sans doute cet anti-spectacle, cette impossibilité de montrer des images, qui donne au documentaire toute sa singularité. Jonathan Millet et Loïc H. Rechi sont allés tourner à Ceuta, petite enclave… Lire la suite

DALLAS BUYERS CLUB ou la chair sidérante

Dès sa première scène, Dallas Buyers Club orchestre minutieusement son bal tragique. Dans les coulisses d’un rodéo, un cowboy s’offre un moment de plaisir avec deux femmes pendant qu’un cavalier intrépide tente de… Lire la suite

ROMÉO ET JULIETTE au Théâtre de la Porte Saint-Martin (Paris)

Entre costumes trois pièces et robes 50’s, cette libre adaptation de Roméo et Juliette a des allures de film noir et de Dolce Vita. D’ailleurs, tout dans la mise en scène de Nicolas… Lire la suite

12 YEARS A SLAVE : UN FILM PUISSANT MAIS CALIBRÉ POUR LES OSCARS

Comment traiter de l’esclavage sans tomber dans le piège de l’exercice lacrymal ? Beaucoup s’y sont essayés, n’échappant jamais au diktat de l’émotion et aux boursouflures narratives qu’elle exige (à l’exemple d’Amistad de Steven… Lire la suite