GRAND CENTRAL, le film nucléaire qui fait pschitt

« La peur, la vue brouillée, la tête qui tourne, les jambes qui tremblent, c’est ça la dose » assène Léa Seydoux après avoir embrassé langoureusement Tahar Rahim. La dose c’est la concentration de radioactivité… Lire la suite